Créer mon blog M'identifier

Ainsi va la vie.

Le 7 mai 2015, 01:00 dans Humeurs 0

Cela fait plus d'un an désormais que je n'ai plus de traitement pour ma dépression, même s'il y a quelques mois j'ai senti que j'allais replonger. Je suis intervenue à temps.

Depuis tout ce temps, je fais en sorte d'avoir un mental d'acier, que les tracas du quotidien me touchent beaucoup moins. Je dois vous l'avouer, parfois c'est dur. Surtout en ce moment. Mes amies les plus proches se marient, fondent une famille, respirent le bonheur et moi j'essai de garder la tête haute alors que les mauvaises nouvelles s'enchainent.

D'abord mon corps, qui a du mal à suivre. Une biopsie pour vérifier que ces petites taches ne soient pas malignes, puis ces prises de sang pour savoir ce qui cloche, et enfin les échographies qui donnent un diagnostic. Les migraines ophtalmiques qui m'empêchent d'avoir le traitement idéal.  Le médecin qui tente de rassurer malgré tout et me demande de consulter des confrères.

Depuis que je suis rentrée chez moi, je me persuade que tout ira bien, je sais ce que j'ai désormais.

Et à côté de ça, je dois dire adieu à ma chère grand-mère. Cela fait bientôt 2 mois que les médecins nous disent de nous y préparer et il a fallut qu'hier tout s'accélère.

La famille, les amis, tous tentent de trouver les mots pour que je ne sombre pas à nouveau. Tous sont désolés que tout me tombe dessus au même moment. Je fais la forte devant eux, mais je ne pense pas les duper.

Il me faudra quelques jours pour encaisser tout ça, et je reprendrais mes sourires et mes éclats de rire afin de me persuader que tout ira bien.

C'est la vie qui continue. De toute manière, ce qu'il arrivera sera mon destin.

Source photo

Célibataire et alors ?

Le 19 février 2015, 13:33 dans Humeurs 0

"Moi je suis peut-être bordélique mais j'ai un mec

"Moi je suis peut-être pas bien foutue mais je vais me marier

"Moi je suis peut-être pas propriétaire mais je suis maman

Et alors ?

Ces petites phrases prononcées pour vous rassurer devant moi parce que vous n'êtes pas comme la nana dans la cabine à côté à qui cette même tenue va parfaitement et pas à vous, ou parce que quelqu'un vous a fait une remarque et que vous râlez devant moi, à la recherche d'une épaule, et ben, à moi, ces petites piques assassines, elles me font tiquer.

Parce que je suis célibataire et très loin d'être mère. Je vis plutôt bien mon célibat, ça ne m'empêche pas d'être heureuse, de voyager, d'avoir un plan cul et surtout, ce n'est pas une tare.

Seulement à chaque fois que j'entends une de ses phrases, un chaton meurt j'ai envie de hurler "Et alors ? Ce n'est pas parce que tu es en couple, mariée ou maman que tu vaux mieux que nous, les célibataires/nullipares ! Ou même que tu es plus heureuse..."

Source photo

Liberté d'expression.

Le 7 janvier 2015, 14:07 dans Humeurs 0

J'ai envie de vomir, de hurler, de pleurer. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut en arriver là.
Comment des mecs peuvent se procurer de telles armes en France ?
Comment peut-on tuer des gens pour leurs dessins, pour un journal ?
Comment ces mecs peuvent-ils croirent qu'ils ont fait un acte noble en tuant ?
Ne se rendent-ils pas compte qu' à cause d'eux c'est toute une communauté qui va se faire insulter parce que les gens font des amalgames ?

Je suis choquée, le temps s'est arrêté de tourner. Je ne comprends pas.

Je n'ai jamais été une grande fan de Charlie Hebdo, il m'est pourtant arrivé de lire certaines fois ce journal. Mais comme toute chose que je n'aime pas, je le laisse de côté. Après tout, qui suis-je pour interdire quelque chose qui plait à d'autres ?

Je me dis que cet acte de barbarie n'aura pas le dernier mot, que les gens seront soudés pour que ce journal ou d'autres continuent ce travail. Il ne faut pas que la folie des uns régisse la vie de tous.

Ces journalistes sont morts pour la liberté d'expression.

Voir la suite ≫